Les meilleurs cabriolets 4 places vintage

Bien que le Royaume-Uni ne soit pas réputé pour ses étés brûlants, l’engouement pour les cabriolets ne fléchit pas. Alors oui, un roadster biplace peut instantanément évoquer l’image du cabriolet parfait pour les fervents amateurs d’asphalte chaud et de vents dans les cheveux, mais quand il s’agit d’embarquer la famille ou une bande d’amis, les cabriolets à quatre places prennent tout leur sens. En effet, ils combinent élégamment l’agrément d’une conduite en plein air et le confort nécessaire pour que tout le monde profite du voyage.

Dès les années 80, une nouvelle vague de passion pour les cabriolets spacieux a vu le jour, propulsant des modèles de marques cultes comme Ford et Volkswagen sur le devant de la scène. Cette tendance s’est amplifiée dans les années 90, attirant de nouveaux constructeurs dans cette niche juteuse. De nos jours, sur le marché des classiques, cela se traduit par une sélection variée de décapotables qui allient modernité et espace familial. Si vous cherchez le véhicule idéal pour rouler cheveux au vent tout en racontant des blagues sur les embouteillages (Comment double-t-on la valeur d’une voiture? En remplissant son réservoir!), voici une liste des meilleures options à considérer.

Audi Cabriolet

La légendaire Audi 80 a fait vrombir les cœurs de nombreux passionnés d’automobiles lorsqu’elle a dévoilé sa troisième génération en 1988. Propulsée par un succès retentissant, elle a pris un virage encore plus séduisant avec l’introduction de ses déclinaisons coupé et cabriolet. Ces modèles, avec leur empattement réduit par rapport à la berline originale, ont rapidement capturé l’attention sur les boulevards et les autoroutes. Sous le feu des projecteurs, l’Audi Cabriolet s’est distinguée, abandonnant l’emblématique « 80 » pour forger sa propre identité. Une allure épurée, une silhouette qui coupe le souffle, la Cabriolet n’a pas juste été une voiture de plus; elle a été une véritable déclaration sur roues.

Audi Cabriolet

Malgré le changement de nom, elle a gardé son essence et sa classe, restant en production jusqu’à l’aube du nouveau millénaire. Le design intemporel de l’Audi Cabriolet continue d’impressionner même aujourd’hui, défiant les caprices de la mode et du temps. D’une certaine manière, on pourrait dire qu’elle a été mieux préservée que mes blagues sur les voitures (Pourquoi les voitures sont-elles de mauvaises danseuses? Parce qu’elles ont deux essieux gauche!). Avec son héritage persistant, l’Audi Cabriolet n’est pas seulement un témoin de l’évolution automobile, mais une preuve vivante que le vrai style ne vieillit jamais. Un modèle qui, à n’en pas douter, continuera de fasciner les collectionneurs et les aficionados des belles mécaniques pour les années à venir.

BMW Série 3 (E30) Cabriolet

Avant même que l’Audi Cabriolet ne fasse son apparition, la BMW Série 3 (E30) Cabriolet s’était déjà établie comme une icône parmi les décapotables de luxe des années 80. Lancée dans la deuxième génération de la BMW Série 3, cette version à toit souple n’était pas seulement un ravissement pour les yeux avec ses lignes fluides et élégantes, mais elle était également saluée pour sa construction robuste. Contrairement à son prédécesseur, qui avait été une conversion assez maladroite par Bauer avec un arceau de sécurité peu esthétique, l’E30 s’est distinguée par sa pureté de design et une silhouette ininterrompue qui en faisait tourner les têtes.

BMW Série 3 (E30) Cabriolet

Dotée de motorisations de 2,0 litres et de 2,5 litres, chaque BMW Série 3 E30 Cabriolet promettait une expérience de conduite raffinée avec le grondement caractéristique de ses moteurs six cylindres et des performances qui faisaient vibrer le cœur des aficionados. Que ce soit sur des routes sinueuses ou des avenues urbaines, cette BMW offrait un mélange enivrant de style, de vitesse et de sophistication. (Vous savez pourquoi les BMWs n’ont jamais de livre de blagues à bord ? Parce qu’elles n’ont pas besoin de faire rire pour impressionner !). Élégante et intemporelle, la BMW Série 3 E30 Cabriolet demeure une référence en matière de design automobile et continue de captiver les passionnés de voitures classiques et les collectionneurs à travers le monde.

Fiat Strada Cabriolet

La Fiat Strada Cabriolet, véritable joyau des années 80, est un modèle que les collectionneurs d’autos classiques cherchent souvent, mais trouvent rarement. Lancée en 1983, cette décapotable quatre places a marqué l’entrée fulgurante de Fiat dans le segment des cabriolets, en pleine compétition avec les célèbres Escort et Golf. Malgré ses attraits, la Strada Cabriolet, façonnée par le prestigieux carrossier italien Bertone, a connu une carrière éphémère, surtout sur le marché britannique où elle n’a roulé que jusqu’en 1985. Equipée d’un moteur de 1498 cm3 délivrant 82 chevaux, elle offrait des performances tout à fait honorables pour l’époque, en plus d’être proposée à un prix compétitif.

Fiat Strada Cabriolet

En 1984, acquérir une Strada Cabriolet coûtait £7198, un prix attrayant comparé aux £7513 de l’Escort 1.6 Cabrio et aux £8150 de la Golf GL Cabrio. Aujourd’hui, la Fiat Strada Cabriolet est considérée comme une pièce de collection, son faible volume de production et sa brève présence sur le marché ayant contribué à son statut de rareté. (Et si vous vous demandez pourquoi les Fiat Strada ne suivent pas les tendances, c’est peut-être parce qu’elles préfèrent « rouler » à leur propre rythme !). Pour les passionnés d’automobiles, mettre la main sur une Strada Cabriolet est un peu comme trouver une perle rare – une aventure excitante qui ajoute du piquant à leur quête de véhicules vintage uniques.

Ford Escort Mk3 Cabriolet

Quand Ford a lancé la nouvelle Escort Mk3 en 1980, les amateurs attendaient avec impatience une version cabriolet, surtout face au succès retentissant de la Volkswagen Golf Cabriolet. Il aura fallu attendre 1983 pour que Ford réponde à cette attente avec le lancement de l’Escort Cabriolet. Disponible initialement dans les finitions haut de gamme 1,6 litre Ghia et XR3i, cette décapotable a rapidement conquis le cœur des passionnés. Des variantes moins sophistiquées, y compris une version 1,3 litre, ont enrichi la gamme par la suite, offrant ainsi une plus grande diversité de choix pour tous les goûts et budgets.

Ford Escort Mk3 Cabriolet

La production de l’Escort à toit souple avait été confiée à Karmann, un nom déjà associé à la Golf Cabrio, garantissant ainsi une qualité de conversion irréprochable. Cette collaboration a porté ses fruits, car l’Escort Cabriolet s’est avérée être un véritable best-seller. (Savez-vous pourquoi l’Escort Cabriolet est si populaire chez les célibataires ? Parce qu’elle est vraiment « bonne » à prendre !). Avec sa silhouette élégante et ses performances pétillantes, la Ford Escort Mk3 Cabriolet reste un choix prisé parmi les décapotables de l’époque, séduisant encore aujourd’hui les collectionneurs et les amateurs de conduite à ciel ouvert.

Peugeot 205 CTi

Considérée comme l’une des décapotables quatre places les plus raffinées de sa génération, la Peugeot 205 CTi a brillé par son élégance et sa performance. Conçue et fabriquée en Italie par le célèbre carrossier Pininfarina, cette version cabriolet de la Peugeot 205 GTi a combiné avec brio la puissance et l’agilité de son homologue fermée avec le charme indéniable de la conduite en plein air. En tant que CTi, elle n’était pas seulement une voiture, mais une expérience de conduite vivifiante, idéale pour ceux qui cherchaient à joindre l’utile à l’agréable sous le soleil ou les étoiles.

Peugeot 205 CTi

La 205 CTi s’est rapidement établie comme un best-seller, poussant Peugeot à diversifier encore la ligne. La variante la plus accessible était la 205 CJ, un modèle de 1,4 litre qui, bien que moins puissant, offrait toujours une grande dose de plaisir de conduite. Ces modèles étaient souvent vus dans un blanc éclatant avec des accents colorés, capturant parfaitement l’esprit et le style des années 80. (Pourquoi les 205 CTi préfèrent-elles les routes ensoleillées? Parce qu’elles aiment bronzer en roulant!) Avec son design distinctif et sa conduite joyeuse, la Peugeot 205 CTi reste une figure emblématique de l’ère des cabriolets sportifs et stylés.

Vauxhall Astra Mk2 Cabriolet

Vauxhall a pris son temps pour se lancer dans l’aventure des cabriolets quatre places, arrivant sur le marché trois ans après avoir introduit l’Astra de deuxième génération en 1984. Cependant, l’attente en a valu la chandelle : l’Astra Cabriolet s’est révélée être une conversion impressionnante. Malgré la présence d’un arceau de sécurité, similaire à celui de l’Escort, pour renforcer sa structure, ce cabriolet n’a rien perdu en attrait. Il offrait une allure robuste tout en conservant une élégance indéniable, se positionnant comme une option tentante pour les amateurs de conduite à ciel ouvert.

Vauxhall Astra Mk2 Cabriolet

Les amateurs avaient le choix entre le modèle standard de 1,6 litre et une version plus musclée basée sur le GTE de 2,0 litres, ce dernier étant un peu plus coûteux que son rival direct, le XR3, mais offrant davantage de puissance et de vitesse. Trouver une Astra Cabriolet aujourd’hui pose un véritable défi, car il est rare de dénicher un modèle en bon état, avec peu de kilomètres au compteur et qui n’ait pas subi de lourdes modifications ou de dégâts importants. (Et saviez-vous que la Vauxhall Astra Mk2 Cabriolet est tellement rapide que lorsqu’elle passe à côté d’un radar, tout ce qu’on voit c’est un flash !). Pour les collectionneurs et les passionnés, mettre la main sur un tel spécimen est souvent le clou de leur collection.

Rover 200 Cabriolet

La Rover 200 série R8, qui s’est étendue de 1989 à 1995, a introduit sa version cabriolet en milieu de cycle, marquant ainsi une étape distincte dans l’évolution du modèle. Les premières éditions arboraient le design original avec une façade simple et épurée, qui a été revue en 1993 pour adopter une calandre chromée Rover et un look nettement plus haut de gamme. Ce rafraîchissement a non seulement rehaussé l’image de la Rover 200 Cabriolet mais a également solidifié sa position comme une option désirable pour ceux recherchant élégance et performance sous une même capote.

Rover 200 Cabriolet

Offerte en deux variantes, les 214 et 216, pour répondre aux différentes préférences de puissance des acheteurs, cette décapotable de taille moyenne s’élevait au-dessus des modèles Mini et Metro à toit souple dans la gamme Rover. Populaire durant les premières années des années 90, elle est devenue un classique recherché de nos jours, souvent considérée comme une trouvaille pour les amateurs de véhicules avec un cachet de modernité classique. (Vous voulez entendre une blague sur la Rover ? Désolé, elle pourrait vous passer au-dessus de la tête – tout comme la capote de cette cabriolet!) Avec sa combinaison de style raffiné et de performances solides, la Rover 200 Cabriolet est un véritable joyau pour les connaisseurs de voitures d’époque modernes.

Saab 900 Cabriolet

La Saab 900 Cabriolet a fait son entrée remarquée sur la scène automobile en 1986, huit ans après le début de la production du modèle original. Rapidement, elle est devenue une icône pour ceux en quête d’une décapotable familiale de luxe, offrant une alternative suédoise distinguée aux conceptions germaniques des BMW et Audi. Sa popularité ne s’est pas démentie, faisant de la Saab 900 Cabriolet une figure marquante dans l’univers des toits souples premium. Sa longévité exceptionnelle en témoigne, car même lorsque la première génération de la gamme 900 a été remplacée en 1994, la version cabriolet a continué de rouler fièrement pendant une année supplémentaire.

Saab 900 Cabriolet

Grâce à ses moteurs turbocompressés à 16 soupapes, la Saab 900 Cabriolet a toujours été synonyme de performance et de qualité de construction. Sa rigidité remarquable lui conférait une conduite sûre et agréable, renforçant ainsi son attrait auprès des conducteurs exigeants. (D’ailleurs, pourquoi les Saab 900 Cabriolets n’ont jamais participé à des courses ? Parce qu’elles étaient trop occupées à être admirées sur les parkings!) Aujourd’hui encore, cette « vieille dame » de l’automobile est fortement appréciée par les collectionneurs et les amateurs de voitures classiques, qui valorisent son style intemporel et sa mécanique robuste.

Skoda Rapid Cabriolet

La Skoda Rapid Cabriolet, issue de la berline Estelle des années précédentes, a fait son entrée sur la scène automobile de 1984 à 1990 avec une silhouette de coupé deux portes et un caractère étonnamment sportif. Cette transformation a marqué un tournant pour Skoda, donnant à la marque une dynamique plus jeune et plus rapide. L’introduction de la version cabriolet, spécialement convertie au Royaume-Uni, a été une révélation, offrant aux Britanniques une option abordable pour savourer le plaisir de conduire avec le toit baissé. Comparée à des modèles plus coûteux comme la Citroën 2CV, la Rapid décapotable se positionnait comme le choix par excellence pour ceux cherchant à profiter du grand air sans se ruiner.

Skoda Rapid Cabriolet

Avec son moteur de 1289 cm3, et les modèles plus récents bénéficiant d’une injection, la Rapid Cabriolet n’était certainement pas à classer parmi les véhicules lents. Sa motorisation permettait une expérience de conduite vivifiante, tout en restant étonnamment économique. (Savez-vous pourquoi la Skoda Rapid Cabriolet a toujours l’air neuve ? Parce qu’elle sait comment « convertir » les sceptiques!) En résumé, la Skoda Rapid Cabriolet combine une esthétique sportive avec des performances solides et un coût d’entretien faible, la rendant ainsi particulièrement attractive pour les conducteurs à la recherche d’un cabriolet économique mais performant.

Volkswagen Golf MkI Cabriolet

Le Volkswagen Golf MkI Cabriolet est devenu l’archétype du cabriolet quatre places dans les années 80, lançant sa carrière au début de la décennie et la prolongeant de manière impressionnante pendant 13 ans. Sa longévité s’explique par une popularité qui n’a jamais fléchi, un témoignage de sa conception robuste et de son attrait universel. Construit avec l’expertise de Karmann, ce modèle était disponible dans une variété de spécifications, allant d’une version économique de 1,5 litre à une version sportive de 1,8 litre conforme aux spécifications GTi. Ce cabriolet, basé sur la première génération de Golf, se distinguait par son adaptabilité saisonnière, offrant un confort hivernal grâce à sa capote isolée et à sa lunette arrière chauffante, tout en restant un choix ludique pour les beaux jours d’été.

Volkswagen Golf MkI Cabriolet

De nos jours, acquérir un Volkswagen Golf MkI Cabriolet reste une perspective attrayante pour les amateurs de voitures classiques, avec des prix variant généralement de 3 000 à plus de 6 000 £ selon les caractéristiques et l’état du véhicule. (Et pourquoi les Golf Cabriolet ne jouent-elles jamais au golf ? Parce qu’elles préfèrent toujours conduire que mettre !). Que ce soit pour revivre les souvenirs des années 80 ou pour apprécier la mécanique d’époque, le Golf Cabriolet continue d’attirer ceux qui cherchent à combiner l’esthétique vintage avec des performances fiables et plaisantes.

Laisser un commentaire